Dans la jungle vietnamienne

Architecture, Lifestyle

12Installé aux Etats-Unis depuis ses 17 ans, l’auteur, poète et journaliste Nguyen Qui Duc a passé la majeure partie de sa vie loin, très loin du Vietnam. En 2006, à l’âge de 50 ans, il décide de retourner enfin chez lui, là où il a laissé ses souvenirs d’enfance d’avant-guerre.

Le résultat ? Un mélange de loft new-yorkais et de nombreuses inspirations architecturales glanées au fil de ses multiples escapades en Afrique du Nord, en Europe et en Asie. Malgré le jardin japonais, la terrasse marocaine sur le toit et le brasero typiquement africain, la maison garde une incroyable authenticité et se fond totalement dans le paysage.

L’entrée principale, sur le toit, est une pyramide de verre qui coulisse sur des rails en métal pour laisser apparaître un escalier. Pour pénétrer dans la maison, il faut donc descendre ces marches, ce qui donne l’impression de s’enfoncer littéralement dans la jungle, en suivant la pente naturelle de la montagne.

[Suivez moi désormais sur Facebook ! Likez, likez !! https://www.facebook.com/premieretageblog]

13 17 19 21 22 32full

Photographies Source Leonardo Mariani / Living Inside

Petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s